Geena Davis: Actrice principale dans la série ''Commander in Chief''

Publié le par Modeste WABI

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/ae/Geena_Davis_at_the_2009_Tribeca_Film_Festival.jpg/230px-Geena_Davis_at_the_2009_Tribeca_Film_Festival.jpgAvec sa mâchoire carrée et son sourire énigmatique, Geena Davis est empreinte d'une séduction bien particulière. Un brin garçon manqué, insolente et aguicheuse, la star a fait succomber à l'écran beaucoup de partenaires. Son road-movie tragique avec Susan Sarandon dans 'Thelma et Louise' s'achevant dans une envolée exaltée au-dessus d'un ravin est devenu mythique. Née dans un petit bourg du Massachussets, la belle Geena s'ennuie ferme ; assez pour partir à Boston suivre des cours d'art dramatique et élargir enfin son horizon. A dix-neuf ans, Geena ne passe pas inaperçue : son 1m83 et son physique de diva la fait engager comme mannequin. Après quelques apparitions sur les planches, elle est sélectionnée pour un petit rôle dans 'Tootsie' en 1982. Au cours des années 1980, on la retrouve ensuite dans des rôles convenant à sa sensualité : vampire nymphomane dans 'Transylvannia 6-500', partenaire de Michael Keaton dans le délirant 'Beetlejuice' en 1988, puis le film dramatique 'Voyageur malgré lui', où son personnage décalé lui fait obtenir l'Oscar du meilleur second rôle. Son périple fou à travers l'Amérique en compagnie de Susan Sarandon dans 'Thelma et Louise' en 1991 fait connaître Geena Davis à travers le monde entier. Nouvelle nomination pour Geena dont le nom est devenue une valeur sûre du box-office. Après avoir tourné pour Stephen Frears dans 'Héros malgré lui', elle joue une jeune femme enceinte face à son choix dans 'Angie' en 1995, puis s'oriente vers le registre plus léger du film d'aventures 'L' Ile aux pirates' où son rôle de femme-pirate s'accorde bien à son tempérament de feu. Depuis 2006, Geena Davis triomphe dans la série 'Commander in chief', incarnant à merveille le rôle d'une femme de caractère

 

 

Source: evene.fr

Publié dans Photo du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article